Gouffre de l’étoile

Le gouffre de l’étoile pourrait être un roman surréaliste mais pour nous il reste une belle ballade spéléologique qui vaut aussi par sa marche d’approche dans un paysage provencal qui aurait pu inspirer Giono. Une cavité modeste, deux puits et deux salles de beaux volumes, un chantier oublié, dont témoignait un flacon de côtes du Lubéron 1992 et une lucarne à aller vérifier à l’occasion.

Participants: Laura, Laure, Matthieu, Patrice, Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *