Reprise des activités

Après la fin du confinement strict et la possible reprise de nos activités, le CA s’est réuni ce 18 mai pour en préciser les conditions:

  1. Les activités en espace confiné (salle escalade, pan, réunions club) restent interdites.
  2. Les réunions en extérieur sont possibles : un rendez-vous est à programmer début juin.
  3. L’emprunt de matériel, est à réaliser par une seule personne par sortie, qui est aussi responsable de son nettoyage et de sa restitution.
  4. Un délai de 72h est à respecter entre deux utilisations (durée de stockage au club entre deux emprunts).
  5. Les croisements de personnes aux club pour l’emprunt de matériel sont à éviter.
  6. Il est demandé aux personnes se rendant au club de se laver les mains au savon à leur arrivée et à leur départ.
  7. Durant cette période de transition, le club n’organisera pas d’initiation, ni de perfectionnement empêchant la distanciation, et les activités interclub sont suspendues.
  8. Les sorties sont réservées à des pratiquants autonomes, dans la limite de 10 personnes.
  9. Les déplacements individuels sont à privilégier, en cas de covoiturage, un seul passager à l’arrière est admis, avec port du masque pour tous.

Nous vous vous souhaitons une bonne reprise à tous, en espérant vous revoir bientôt pour partager à nouveau notre passion.

Suspension de toutes activités jusqu’à nouvelle ordre

Dans le contexte actuel de pandémie, alors que la France vient de passer en phase de confinement, toutes les activités de l’ASN sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Nous invitons tous les pratiquants des sports de pleine nautre à faire pareil.

Nous reprendrons nos activités favorites une fois les mesures sanitaires levées. Les grottes, les montagnes, les canyons nous attendrons quand cette période difficile sera derrière nous. La priorité, à l’instant, est de nous proteger et proteger nos proches.

A très bientot!

Dévoluy

Privé de camp d’explo au Romy cette année, je me console en rejoignant les aubagnais du SCPA pour 2 jours dans leur camp d’été en Dévoluy. Le premier jour est consacré à la topographie du trou de la tune jusque vers -100 avec Alex, le second, on prend la même équipe pour aller poser 2 kits de cordes de l’entrée jusque vers -100 (étroit et  »rastègue » )pour préparer l’explo du fond à -500 Merci à toute l’équipe du petit bois pour son accueil.

Dans les recoins de la Davouste

Comme c’est la fin des soldes, c’est 4 comptes rendus pour le prix d’un.

Le 3 juin : on visite un départ au début du réseau des exclamations qui s’arrete sur une étroiture soufflante une dizaine de metre sous le départ.

Le 9 Juillet on visite le puits repéré il y a 6 mois mais jamais descendu. C’est un P3 qui rejoint via une étroiture redoutable le départ mentionné plus haut. En bas du puits on peut rejoindre la salle des mouches par deux étroitures qui sont vraiment pas larges.

Le 23 Juillet on visite la salle des mouches dans le réseau des exclamations. Il y plusieurs surprises biens sympathiques dans cette salle. Un gros massif de concrétions classiques sous forme de belles  draperies. 3 gours fossiles dont le fond est joliment concrétionné et intact. Un dernier gour qui lui est plein d’eau. Pour finir le bas de la salle est complètement corrodé par les remontées hypogènes.

Le 30 Juillet arrivé sur le parking, une flemme gigantesque ainsi qu’un mal de crâne persistant font que la sortie de la journée initialement destinée au fouillage de la vire aux choux fleurs se transforme en prospection dans un vallon proche de la Davouste. On trouve une zone avec plusieurs phénomènes karstiques plus qu’intéressants. Après report sur la carte ils sont dans une zone ou aucune galerie connue de la Davouste ne passe. Cette zone devient très intéressante. On la ratissera quand il fera moins chaud.

On en est à 31 sorties et 2,2 km de conduits plus ou moins enchevetrés topographiés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
<
>
Salle des Mouches

Gouffre Berger

Une quarantaine de spéléologues venus des clubs des Bouches du Rhône se sont succédés dans le gouffre Berger pour explorer cette grande grande cavité, par une météo favorable qui à permis d’atteindre le fond à -1122m suivant le planning pr&eacute;vu avant d’entamer le déséquipement de la cavité.
Les spéléos du 13 ont aussi contribué au nettoyage de la cavité en remontant des sacs de détritus issus des opérations de dépollution organisées par le CDS38.
L’ASN était bien représenté avec Antoine, Daniel, Laura, Matthieu, Tanguy

Quelque part dans le Gard, initiation à la Fontaine de Champclos

Pour échapper à la chaleur marseillaise, nous nous réfugions, Laura, Claude et Moi dans une cavité du Gard dont nous tairons le nom pour la protéger. C’est vraiment un beau trou mais en ce début d’été le CO2 à choisi de visiter la cavité en même temps que nous. Nous visitons la zone d’entrée qui nous offre quelque belles concrétions. On fait quelques photos puis nous ressortons tranquillement dans une chaleur accablante les yeux pleins de belles choses. Nous y retournerons en hiver quand le CO2 sera allé voir ailleurs. Nous retrouvons Anna et Frédéric chez Claude pour l’initiation de Sandrine à la Fontaine de Champclos le Dimanche. Anna et Sandrine découvrent cette cavité Ardéchoise majeure. J’en ressort avec une envie furieuse d’y claquer encore quelques grosses ampoules.

Barnum FFS à la Baume des Forcenés

L’ASN était présente sur ce barnum régional avec une participation aux équipes recherche victime, assistance à victime et évacuation.
Un bon week-end loin de la touffeur marseillaise, une cavité que Matthieu ne photographiera pas, une nuit sans sommeil et des paysages superbes. On en redemande! Mais en pensant à amener une combi, cette fois…

Diaclase intime et Monsieur Poubelle

Et oui, on parle toujours de notre Adaouste chérie.

Matthieu avait envie d’inaugurer son nouveau mini-perfo qui tient dans une sacoche et on décide d’aller explorer un des nombreux départs du Réseau des Exclamations. On plante deux spits et on se retrouve dans un endroit pas franchement large, mais où on perçoit un bon courant d’air. On fait quelque point topo, histoire de savoir où pourrait nous amener cette étroiture avant de mettre une désob au menu.

Avant de remonter, on en profite pour remplir un premier sac d’ordures, entre autres des piles, une montre et des restes d’un repas qui devaient avoir au moins 40 ans. Monsieur Poubelle serait très fier de nous!