W.E. Vertaco

Matthieu et Laura.

Après une viré au Chassillan pour voir à quoi ça ressemble le samedi.

Dimanche, une séance photo aux ampoules magnésiques dans grande salle du Scialet des Chuats 2 à font d’Hurle. On a tenté le réseau historique mais la trempette obligatoire dans l’eau à 5 ou 6 avec un courant d’air glacial nous a franchement refroidi.

On reviendra bientôt faire des photos au scialet du Chassillan et on ira en découdre avec la voie royale et son P 78.

Vercors,du 26 au 30 mai

Vercors,du 26 au 30 mai

Daniel, Cécile, Pierre

Un air de vacances pour ce week-end prolongé au cœur du Vercors.Au programme le Gour Fumant, beau et froid, avec un dragon chinois aperçu, le gouffre de Chassillan belle cavité aux dimensions et formes ardéchoises, la température en moins, le paysage des hauts plateaux en plus et pour finir la grotte de Goule Verte, belle noir humide dans les gorges de la Bourne où nous avons fêté le déconfinement.

Week End à Claret (Hérault).

L’objectif était de voir à quoi pouvait bien ressembler le réseau de la Foux de Lauret qui traine dans ma liste des grands réseaux à voir depuis à peu près dix ans. On avait prévu de faire deux sorties dans cette grande cavité héraultaise de près de 10 km. Seulement, samedi nous avons trouvé l’entrée bien cachée sur une microscopique vire vers 14 h 00. Elle donne sur la partie accessible aux non plongeurs. On a préféré faire une petite rando pour voir à quoi ressemblait les alentours.

Dimanche matin nous avons visité une petite partie des 10 km de réseau. Passé les 300 premiers mètres totalement fossiles et pas toujours très large, les galeries deviennent actives et c’est un vrais labyrinthe. Trois bains plus tard nous rebroussons chemin en faisant des photos pour aller voir un autre secteur qui est lui semi actif.

Moralité de la sortie on reviendra avec d’autres membres qui n’ont pas peur de se mouiller.

Préalpes de Grasse, 06

week-end des 15 et 16 mai 2021,

Cécile, Daniel
Pendant qu’une partie du club explore les causses et une autre plonge dans l’Hérault, nous avons décidé d’aller poser nos cordes dans les cavités de la région de Grasse.
Samedi l’aven de l’air chaud nous a accueilli avec ses étroitures en tous genres et ses concrétions variées… arrêt au pied de l’escalade de 8m, faute de bras pour porter le matériel pour aller plus loin, dommage… TPST 9h.
Dimanche nous choisissons l’aven des Gleirettes, dont la topo nous promettait une jolie salle vaste et concrétionnée…Hélas l’étroit puits d’accès est déclaré bouché par un adhésif orange qui nous coupe l’envie d’aller vérifier… la sortie de la veille a laissé des traces. Nous remontons tranquillement et profitions de la marche de retour au soleil. TPST 2h30.

Petit W.E. photo sur les Causses

Samedi Larzac sud avec l’aven du mas Rouquet avec son entrée moussue et ses beaux volumes sous l’entrée abritant les vestiges d’une cave à fromage. Vendredi photo qui attendait dans nos cerveaux depuis Avril 2016 dans la salle terminale de Goussoune. Samedi balade sur le Causse noir et dimanche seaux d’eau donc retour….

Participants: Matthieu et Laura

Gouffre de Palama

Restrictions de déplacement obligent, un petit tour au gouffre de Palama dans le massif de l’étoile. D’après les docs du CDS c’est un petit aven avec une salle terminale vers -10. Manque de bol il est bouché par des blocs vers -4. Il nous fera un petit chantier pour nous occuper pendant le confinement. Désolé mais pas de photo. Les spéléos, Matthieu et Laura