W.E. Comen à l’aven de la Cheminée

Nous sommes deux de l’ASN à avoir participé à ce W.E. Laura et moi.

Moi en tant qu’organisateur, cadre et responsable de la comission enseignement du CDSC 13 et Laura comme stagiaire.

L’aven est très sportif même s’il a été élargi.  Etroitures, méandres, puits dont certains s’avèrent volumineux, pendules et tête de puits acrobatiques feront la joie des spéléos entrainés. La réputation du trou sur les Causses n’est plus à faire. C’est le plus profond du Méjean mais aussi le plus dur au point que rares sont ceux qui foulent les galeries du collecteur à -400.

Il y avait 6 stagiaires (deux du club de marigniane, 3 d’Aubagne et Laura de l’ASN). Laura, un autre stagiaire et moi avons fait demi tour vers -300 alors que les quatres autres participants ont décendu les deux derniers puits dont un P 40 « volumineux et aerien » qui nous séparaient enocre du collecteur.

A noter que nous avons eu de la chance, l’équipe des découvreurs aveyronnais du trou avait équipé l’aven et nous ont permi d’utiliser leur materiel.

A noter que ça parrait difficile de le faire sur une seule journée en équipant et déséquipant dans la foulé par la même équipe, encore plus avec plusieurs kit par personne.

Tout le monde est sortis sous la neige (!) après 13 h 30 de spéléo engagée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *