Une cote pour la Barbette

En ce jours venteux, nous nous randons avec Laura de la Gard à la Barbette pour continuer nos expériences photographiques. Après avoir fini d’enkiter les différentes babioles photographiques nous constatons avec horreur que le pique-nique à préférer rester à Marseille. On file quand même de le trou. Après quelques passages bas pas bien méchants nous arrivons dans une belle salle avec un puits. Nous lui règlerons son compte photographique plus tard. La topo montre qu’il existe une autre salle après des étroitures et autres boyassons qui renferme des gours. La première étroiture qui permet d’y accéder est vite franchie. La suite est très basse et franchement trop humide à mon gout. Je préfère faire demi-tour que de passer la journée trempé et le ventre vide. L’étroiture précédente est bien plus drôle au retour qu’à l’aller elle est en hauteur avec un gros tas de calcite au milieu. Laura la passe sans encombre, je me contenterais d’y laisser une côteLaura y comblera sa faim comme elle peut. La suite sera consacré à de la photo dans la salle avec le puits et dans l’autre partie de la grotte accessible depuis l’autre entrée.

14434302388339-barrage_2015_4_2 14434302389640-barrage_2015_5 14434302389965-barrage_2015_7 14434302391259-barrage_2015_6 14434302392311-barrage_2015_3 Une cote pour la Barbette Une cote pour la Barbette Une cote pour la Barbette
<
>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *