Autour de la réserve naturelle de la Sainte Victoire

Le soleil est là, mais le mistral provoque une température plutôt fraiche! Cette rando nous a permis de passer sous le canal d’irrigation du Bimont, et de voir les moyens mis en œuvre par le conseil départemental pour lutter contre les incendies: oliveraies et brumisateurs. Après le pique nique au soleil et à l’abri du vent, nous avons ensuite descendu la piste jusqu’au gisement d’œufs de dinosaures de Roques Hautes, et jeté un coup d’œil à la source devenue permanente depuis la construction du barrage. Le retour nous a fait passer devant la carrière de « marbre » du Tholonet. Énormes blocs abandonnés à la fin de l’exploitation et construction maintenant utilisée par la garde à cheval. Une fois polie, cette brèche a été utilisée pour des cheminées dans le château de Versailles et de nombreux hôtels particuliers. Elle a également fourni des dessus de meubles exportés dans toute l’Europe. Après la balade le long des oliveraies, nous sommes redescendus vers le village le long d’un ancien petit canal d’irrigation pour retrouver le parking.

Barrages Bimont et Zolà

La randonnée peut se résumer à deux noms de barrages : Bimont et Zola, où à une durée géologique : 200 millions d’années.

Cette randonnée a donc permis d’une part de mieux connaître les deux plus récents barrages construits sur le petit cours d’eau Cause-Infernet qui, si petit soit-il se permet de changer de nom sur son parcours.

L’autre intérêt était de pouvoir observer les vieilles formations géologiques du Lias (environ moins 210 millions d’années), et celles très récentes (pour la géologie) du Tortonien marin (environ moins 10 millions d’années) et de ses fossiles. Et cela sous le regard indifférent de la belle chaîne jurassique de la Sainte Victoire. Elle a aussi permis d’apercevoir les couches du Rognacien (autour de moins 65 millions d’années) qui a livré tant d’oeufs et d’ossements des derniers dinosaures à la Sainte Victoire et dans la zone de la gare de Vitrolles. Sait on que la quantité incroyable d’oeufs trouvés autour de la Sainte Victoire a permis de surnommer Aix en Provence « Eggs en Provence » ?

Rando proposée par Claude B.