Gouffre de Palama

Restrictions de déplacement obligent, un petit tour au gouffre de Palama dans le massif de l’étoile. D’après les docs du CDS c’est un petit aven avec une salle terminale vers -10. Manque de bol il est bouché par des blocs vers -4. Il nous fera un petit chantier pour nous occuper pendant le confinement. Désolé mais pas de photo. Les spéléos, Matthieu et Laura

Spéléo par temps de covid

Vu la limitation de rentrée à la base à 18h, nous avons décidé de couvrir le feu… sous les Poussières. Nous (Matthieu et Laura) sommes allés reprendre la topo de ce réseau méconnu de l’Adaouste, pour se changer les idées dans ses toboggans pas franchement larges. Quelques goujons plantés pour équiper à la mode du jour, nous rentrons avec 30 m de topo et deux points d’intérogation de plus, car l’Adaouste ne cesse jamais de surprendre. Vu qu’il porte très bien son nom, le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du réseau.

TPST: 5 h (et oui, il faut faire avec)

Gouffre de l’étoile

Le gouffre de l’étoile pourrait être un roman surréaliste mais pour nous il reste une belle ballade spéléologique qui vaut aussi par sa marche d’approche dans un paysage provencal qui aurait pu inspirer Giono. Une cavité modeste, deux puits et deux salles de beaux volumes, un chantier oublié, dont témoignait un flacon de côtes du Lubéron 1992 et une lucarne à aller vérifier à l’occasion.

Participants: Laura, Laure, Matthieu, Patrice, Daniel