W.E. Sud Vertaco

Ce W.E. Visite du réseau historique du Scialet des Chuats à Font d’Urle dans le Vercors Sud. On est rarement debout, l’argile et les sédiments sont omniprésents, il faut léviter dans des étroitures au raz de l’eau pour éviter de se mouiller et finir congelé. Malgré tout les rares passages où l’on est debout valent le détour. Quand on a visité ce réseau on comprend tout de suite pourquoi le puits de 70 m sous la trémie de la grande salle d’entrée s’appelle la Voie Royale.

Matthieu et Laura

Camp La Pierre Saint Martin 2021

Voilà une semaine que le camp de la PS 2021 est terminé. C’est l’heure du bilan après 3 semaines d’exploration.

Le BB26 continu c’est encore étroit mais le courant d’air est toujours fort. Arret à -83 pour 294 m de développement.

Des dizaines de nouveaux gouffres à descendre les prochaines années en espérant trouver la perle rare qui sera un nouveau grand gouffre.

Une bonne dizaine de gouffre descendus. Des séances de repérage à la grotte de l’arpet.

2 séances photos, une au B3 vers -270 avec plusieurs membres du bureau de l’arsip et une à l’arpet. Pleins de nouvelles idées comme des traçages pour relancer les explos sur la zone du Romy.

Maintenant qu’une grande partie des données récoltées sont dépouillées, le compte rendu détaillé est en cours de rédaction.

Préalpes de Grasse, 06

week-end des 15 et 16 mai 2021,

Cécile, Daniel
Pendant qu’une partie du club explore les causses et une autre plonge dans l’Hérault, nous avons décidé d’aller poser nos cordes dans les cavités de la région de Grasse.
Samedi l’aven de l’air chaud nous a accueilli avec ses étroitures en tous genres et ses concrétions variées… arrêt au pied de l’escalade de 8m, faute de bras pour porter le matériel pour aller plus loin, dommage… TPST 9h.
Dimanche nous choisissons l’aven des Gleirettes, dont la topo nous promettait une jolie salle vaste et concrétionnée… Hélas l’étroit puits d’accès est déclaré bouché par un adhésif orange qui nous coupe l’envie d’aller vérifier… la sortie de la veille a laissé des traces. Nous remontons tranquillement et profitions de la marche de retour au soleil. TPST 2h30.

Gouffre de Palama

Restrictions de déplacement obligent, un petit tour au gouffre de Palama dans le massif de l’étoile. D’après les docs du CDS c’est un petit aven avec une salle terminale vers -10. Manque de bol il est bouché par des blocs vers -4. Il nous fera un petit chantier pour nous occuper pendant le confinement. Désolé mais pas de photo. Les spéléos, Matthieu et Laura

Reprise à la Mefieu

Finalement on peut reprendre avec un peu plus de souplesse. On décide de faire une petite classique de la Saine Baume, la Mefieu. On se laisse glisser sur corde jusqu’à piqueniquer dans la salle du fond. On profite de la sortie pour continuer la formatio au déséquippement.

Participants: Matthieu, Daniel, Kevin, Jean-Baptiste, Oliver, Laura.

Gouffre de l’étoile

Le gouffre de l’étoile pourrait être un roman surréaliste mais pour nous il reste une belle ballade spéléologique qui vaut aussi par sa marche d’approche dans un paysage provencal qui aurait pu inspirer Giono. Une cavité modeste, deux puits et deux salles de beaux volumes, un chantier oublié, dont témoignait un flacon de côtes du Lubéron 1992 et une lucarne à aller vérifier à l’occasion.

Participants: Laura, Laure, Matthieu, Patrice, Daniel